La Colonie d’Artistes d’Ecouen

La Colonie d’Artistes d’Ecouen

Durant la seconde moitié du XIXe siècle, une importante colonie d’artistes français et étrangers s’installe à Ecouen.
Le chef de file de la communauté artistique d’Ecouen est Edouard Frère, qui doit sa renommée internationale au soutien enthousiaste du plus célèbre critique d’art de son époque, l’anglais John Ruskin.
Composée essentiellement de peintres de genre, la colonie d’Ecouen cesse d’exister activement un peu avant 1900.
Quelques verrières d’ateliers, certains noms de rues, une collection municipale de tableaux témoignent de cette période féconde de l’histoire de notre ville.
Ces richesses, un peu oubliées, quelquefois méconnues par les Ecouennais, ont été mises en lumière à l’automne 97 à la suite d’un important travail de recherche, d’expertise et de restauration initié par la municipalité.